top of page
  • Photo du rédacteurecmbordeaux

La graine, la datte et le tissu

Dernière mise à jour : il y a 6 jours

Louange à Dieu, Maître de la création. Nous témoignons qu’il un seul Dieu, Clément et Miséricordieux et que Muhammad (PSL) est son Messager.


Les sociétés humaines font face à de grands défis : guerres politiques et économiques, idéologies extrêmes, racisme et populisme en vogue, divisions ethniques et  conflits religieux et  une crise climatique qui met en péril l’avenir de l’humanité. Tout cela fragilise et fracture les sociétés, abîme les relations familiales.

 

Dans ce contexte anxiogène, une question s’impose à tout croyant  : Ma petite action ne peut rien changer, à quoi cela sert-il d’agir ?

La réponse à cette question se trouve illustrée dans la sagesse prophétique à travers trois paraboles :  une datte, une graine et un tissu. 


La parabole de la datte :

'Protégez-vous du feu de l'enfer, ne serait-ce qu'avec la moitié d'une datte.’'  nous dit le prophète (Paix et bénédictions sur lui)

 يخبرنا  الرسول( ص ) " اتقوا النار ولو بشق تمرة "

Une grande action n’est en réalité que l'accumulation d’une multitude de petites actions. Une action modeste faite avec gratitude peut nous apporter la joie, insuffler en nous l'esprit de générosité et nous encourager à agir davantage. Ne sous-estimons aucune bonne action aussi petite soit-elle,  d’ailleurs toutes nos actions sont petites sauf celles que Dieu accepte, et quand il les accepte elles deviennent grandes par sa bonté et sa générosité. 

Ne sous-estimez donc aucune bonne action même si elle semble  insignifiante à vos yeux,  elle peut s’avérer utile à autrui et être votre ticket pour le paradis. 


Deuxième parabole, celle de la graine.


"Si l'Heure arrive et que l'un d'entre vous a un plant dans sa main, qu'il le plante." Dit le Prophète (Paix et bénédictions sur lui)


وفى الحديث أن رسول الله "صلى الله عليه وسلم" قال: "إن قامت الساعة وفي يد أحدكم فسيلة فإن استطاع أن لا تقوم حتى يغرسها فليغرسها ". أخرجه البخاري ـ في الأدب المفرد

ـ من حديث أنس بن مالك. هذه فسيلة -عود صغير يقطع من شجرته ليغرس من جديد-

Ne te demande pas à quoi va servir ton plant alors que le monde s'écroule autour de toi, ni qui en mangera. 

Semer une graine préserve en toi  le plus beau de toi humanité. 


Ne nous laissons pas décourager par nos peurs et ne nous laissons pas détourner de notre   projet d’être une source de bénédictions pour la création même si le Jour dernier vient à se lever. 



Troisième parabole celle du tissu. 


Cinq ans avant la révélation, de violentes inondations endommagèrent la Kaaba, incitant les tribus Quraysh à entreprendre sa reconstruction . Une discorde éclata  au moment de la pose de la pierre noire.


Connu pour son intégrité et sa clairvoyance, Muhammad propose une solution ingénieuse en proposant aux chefs des tribus d’utiliser un tissu blanc pour soulever collectivement la pierre noire. Cette suggestion habile permet non seulement de résoudre le conflit, mais de favoriser  la coopération et l’unité. 


Conclusion :

En somme, ces trois paraboles illustrent que chaque petite action, lorsqu'elle est accomplie avec sincérité et bienveillance, peut avoir un impact profond et durable. Ne sous-estimons jamais le pouvoir des gestes modestes ; ils peuvent transformer nos vies et apporter des bénédictions inestimables à l'humanité.

L'essentiel est de garder espoir et de ne pas se décourager et de continuer d'accomplir des actes de bonté jusqu’à notre dernier souffle, à l’instar des grands prophètes (Paix sur eux) qui nous montrent par leur détermination et leur persévérance le droit chemin. 

L’espoir n’est pas la rêverie niaise mais il est un engagement résolu à agir de manière vertueuse en étant optimiste et réaliste.

La pierre du changement pour un monde meilleur, nous pouvons tous y participer si chacun amène sa pierre, sa graine et sa datte. 

Chaque action compte si on veut  faire reculer l’ignorance, la pauvreté, la misère, le racisme et les conflits.   Dieu veut qu’on soit acteurs et non des spectateurs impuissants face aux défis que nous traversons. 


Mohamed Iqbal nous indique le chemin à travers ce magnifique poème : 


Dans l'ombre de la nuit, cherche la lumière,

ô toi, voyageur, dans ce monde si austère.

Les ténèbres reculent devant une seule flamme,

Allume ta lanterne, n'attends pas qu'on te la réclame.

Ton souffle est un vent, tes actes, des semences,

Sème la bonté, la patience, l'espérance.

Ne compte pas le temps, ni les années perdues,

Mais les cœurs touchés, les âmes revenues.

Ton rôle sur cette Terre, n'est pas simple spectateur,

Mais un guide éclairé, un constructeur.

Tu n'es pas seul, ta mission est partagée,

Mais c'est toi qui décides, du chemin à emprunter.    

Dans l'éclat de ta foi, trouve ta direction,

Et deviens pour les autres, une source d'inspiration.    

                            

Que Dieu nous aide à éduquer  nos cœurs à la bonté et fasse de nous des sources de paix et de bienfaisance dans ce monde.


Qu'il nous guide vers la sagesse pour discerner le vrai du faux, et nous donne la force d'agir avec justice et compassion envers tous. Amine. 


43 vues0 commentaire

コメント


bottom of page