top of page
  • Photo du rédacteurecmbordeaux

Le Sermon d'Adieu du Prophète Muhammad (PSL)

Louange à Dieu, Maître de la création. Nous témoignons qu’il un seul Dieu, Clément et Miséricordieux et que Muhammad (PSL) est son Messager. Chers frères et sœurs, je vous recommande ainsi qu’à moi-même la piété et la gratitude du Très Haut. 

Avant l'islam, les Arabes observaient une tradition selon laquelle quatre mois de l'année, à savoir Rajab, Dhul-Qi'dah, Dhul-Hijjah et Muharram, étaient déclarés sacrés. Pendant ces mois, on enterrait la hache de guerre pour sécuriser les échanges commerciaux et permettre à toutes les tribus de  participer au pèlerinage à la Mecque, sans crainte d'agression.

Deux mois avant sa mort, en l'an dix de l'hégire, sur le mont Arafat, le Prophète (paix et bénédictions sur lui) prononça un sermon connu sous le nom de Khutbah al-Wada ou sermon d’adieu, devant le plus grand rassemblement de l'époque.  

قال البخاري : ،عن ابن عباس أن رسول الله صلى الله عليه وسلم خطب الناس يوم النحر ، فقال : " يا أيها الناس ، أي يوم هذا ؟ " قالوا : يوم حرام . قال : " فأي بلد هذا ؟ " قالوا : بلد حرام . قال : " فأي شهر هذا ؟ " قالوا : شهر حرام . قال : " فإن دماءكم وأموالكم وأعراضكم عليكم حرام ، كحرمة يومكم هذا ، في بلدكم هذا ، في شهركم هذا " . قال : فأعادها مرارا ثم رفع رأسه ، فقال : " اللهم هل بلغت ، اللهم هل بلغت "

Bukhari rapporte d’Ibn Abbas que le Prophète a dit :«Ô gens, écoutez attentivement mes paroles, car je ne sais pas si je serai encore parmi vous après cette année, en ce lieu ! ». Il commença son discours avec  trois questions :  "Ô gens, quel jour est-ce aujourd'hui ?" Les gens répondirent : "Un jour sacré." Ensuite, il demanda : "Et quel est ce lieu ?" Ils répondirent : "Un lieu sacré."  Enfin, il questionna : "Et quel mois est-ce ?" Ils répondirent : "Un mois sacré." Il déclara alors : "En effet, vos vies, vos biens et vos dignités sont sacrés, tout comme est sacré  ce jour-ci, dans ce lieu-ci et en ce mois-ci."  Ibn Abbas dit : Il répéta cela plusieurs fois, puis leva la tête et dit : "Ô Allah, ai-je transmis ? Ô Allah, ai-je transmis ?". 

Le message est fort. Le Prophète les appelle à changer la représentation qu’ils ont de l’Autre [celui qui ne fait pas partie de la tribu]. La sacralité ne se réduit pas aux lieux ou aux  mois,  mais elle englobe  chaque vie humaine. l’Autre est une construction Divine et il est sacré : son sang, ses biens et sa dignité sont sacrés. 

قال ابن عباس : فوالذي نفسي بيده ، إنها لوصيته إلى أمته . " فليبلغ الشاهد الغائب ، لا ترجعوا بعدي كفارا يضرب بعضكم رقاب بعض

Puis il les appelle  à briser les cycles des vendettas et des guerres qu'il qualifie de retour à la mécréance car la véritable foi doit invariablement promouvoir l’unité et rejeter la violence. Le futur de l’Arabie se mesure donc à sa capacité à trouver des outils pour résoudre les conflits sans effusion de sang.

 أيها الناس إن ربكم واحد وإن أباكم واحد كلكم لآدم وآدم من تراب أكرمكم عند الله اتقاكم، وليس لعربي على عجمي فضل إلا بالتقوى – ألا هل بلغت....اللهم فاشهد قالوا نعم – قال فليبلغ الشاهد الغائب



Le Prophète appela ensuite à la fraternité humaine et à l’égalité de tous devant Dieu : "Ô gens, votre Seigneur est Un et vous descendez tous d'un seul père. Vous êtes tous issus d'Adam, et Adam a été créé  de  terre. Le plus noble d'entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Un Arabe n'a aucune supériorité sur un non-Arabe, ni un non-Arabe sur un Arabe, ni un blanc sur un noir, ni un noir sur un blanc, excepté par la taqwa, c'est-à-dire par la capacité à contrôler la violence et à se rendre utile." Puis il dit : "Ai-je bien transmis le message ?" Ils répondirent : "Oui". Il dit : "Alors que ceux qui sont présents informent ceux qui sont absents."


Dans une Arabie où la femme était infériorisée, le prophète anticipe le danger de sa marginalisation en appelant  au respect de son intégrité et de sa dignité : Ô peuple ! Il est vrai que vous avez certains droits sur vos femmes, mais elles ont aussi des droits sur vous. Si elles respectent vos droits, elles doivent être correctement traitées.  "Soyez conscients d'Allah vis-à-vis des femmes et prenez soin de bien les traiter – N'ai-je pas transmis ? Ô Allah, sois témoin.

فاتقوا الله في النساء واستوصوا بهن خيراً – ألا هل بلغت....اللهم فاشهد


Ce discours, prononcé par le Messager il y a quatorze siècles, transcende les frontières, comporte des recommandations éternelles et reste d'une actualité primordiale. 

Les défis de l'époque, bien que contextuellement différents, résonnent avec les défis contemporains de surmonter les divisions internes, qu'elles soient basées sur l'ethnie, la religion ou d'autres marqueurs identitaires. L'islam, à travers les paroles de son prophète, propose une voie qui valorise la résolution des conflits par la compréhension mutuelle et le respect de la sacralité de la vie humaine. Un message qui reste d’une actualité criante aujourd'hui.

Avant de quitter ce monde, Muhammad (PSL) a posé une feuille de route et a ouvert un chantier immense pas seulement pour la oumma de l’islam mais pour l’humanité entière.

وما أرسلناك إلا رحمة للعالمين 

La paix, l'unité, la justice, l’égalité, la fraternité humaine et le respect mutuel sont des valeurs qui transcendent les époques et demeurent essentielles pour construire une société humaine harmonieuse et juste.

Aujourd'hui, la conscience du musulman devrait sortir des polémiques stériles, de la victimisation et du repli communautaire. Sa foi en Dieu et en Son Messager doit l’éveiller à la primauté de ces valeurs et l’inciter à œuvrer pour le renforcement de ces principes partout où il se trouve. Son intelligence devrait le guider pour que ces valeurs deviennent une réalité pérenne incarnée dans des institutions. Ainsi, il pourra contribuer à offrir une boussole morale à un monde en perpétuelle évolution qui en a bien besoin.

لتكونوا شهداء على الناس

Nous demandons à Dieu de nous accorder la sagesse, de purifier nos cœurs et nos intentions, de nous guider sur le droit chemin loin des tentations et des erreurs et de nous donner la force de contribuer à l’édification d’un monde plus juste et plus équitable.


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page