top of page
  • Photo du rédacteurecmbordeaux

Comment pratiquer l'essuyage des chaussettes ?

Dernière mise à jour : 1 nov. 2023

Dieu est Clément et Miséricordieux, c’est la raison pour laquelle l’islam préconise le principe de non difficulté concernant la pratique cultuelle.


Les textes du Coran sont clairs à ce sujet.


{ Dieu veut pour vous la facilité et ne veut pas pour vous la difficulté}.


{ Dieu ne veut pas vous occasionner de gêne }.


{ Dieu n’impose à aucune âme plus qu’elle ne peut supporter }.


Concernant la légalité d'essuyer les chaussettes au moment des ablutions. Il est des conditions qui ont été mentionnées par les érudits, et que le musulman doit connaître, en particulier pendant les moments contrainte tels que le voyage ou par grand froid.


Les arabes de l’époque du Prophète avaient l'habitude de porter des bottines de cuir, nommés (khouf) qui couvraient leurs pieds et leurs chevilles. Les textes sacrés, Coran et Tradition qui indiquent la légalité d'essuyer les bottines sont d'authenticité certaine (Mutawatir).


Textes du Coran


Le verset 6 de la sourate 5 traite des ablutions ouvre la voie à deux lectures.


{ Ô les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles. }


La langue arabe permet une seconde lecture du texte du Coran : ( en brisant le lam du mot pieds ). Le texte devient :


{Ô les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes et vos pieds jusqu'aux chevilles.}

De nombreux érudits ont alors utilisé la deuxième lecture et le principe de non difficulté comme arguments légitimant le fait d'essuyer les bottines et les chaussettes.



Textes de la Tradition


La sunna autrement dit la mise en pratique du Coran par le prophète vient confirmer cet opinion.


Tous les textes de la Tradition rapportés confirment que le Prophète s’essuyait les pieds uniquement quand il portait des bottines. Quand il ne les portait pas, il procédait au lavage.


D’après L'imam Ahmad : je n’ai aucun doute à propos de l'essuyage, car pas moins de quarante hadiths rapportent cela.


D’après Al-Hasan Al-Bâsri : "Soixante-dix des compagnons, m'ont dit que le Prophète a essuyé ses chaussettes."


D’après un hadith rapporté par Abu Dawoud, Ahmad et Al-Hâkim avec une chaîne authentifiée de narrateurs . Le compagnon Thawban a dit : « Le Messager de Dieu, que la prière et la paix de Dieu soient sur lui, a envoyé une expédition (afin d’assurer la défense des musulmans) par un temps de grand froid. Les compagnons se sont alors plaints au Prophète. Ce dernier leur commanda de passer les mains mouillés sur leurs bandages (leurs turbans) et leurs pantoufles ( des chaussettes de laine chauffantes)


D’après Ibn al-Qayyim, l’imam ibn Taymiyya considère que l’avis le plus probant concernant ce point, est que le Prophète ne se préoccupait pas de l’état de ses pieds.

S’'ils étaient dans les bottines, il les essuyait sans les enlever, et s'ils étaient découverts, il lavait ses pieds et ne remettait pas ses pantoufles pour les essuyer ensuite..


Modalités


D’après un texte de la Tradition authentifié par Bukhari et Muslim, pour leur première utilisation, les bottines doivent être portées dans un état de pureté, c'est-à-dire après ablutions.


Les bottines doivent être propres, dans le sens elles ne doivent pas comporter d’impuretés.


La durée de validité de l'essuyage est de un jour pour le résident et de trois jours pour le voyageur. La période commence avec le moment du premier essuyage.


D’après un hadith rapporté par Ahmad, Abou Daoud et Tirmidhi, le Prophète paix et salutations sur lui, passait les mains mouillées sur le dessus des bottines.


Il est également autorisé en cas de blessure, de passer les mains mouillées sur le pansement, le bandage ou le plâtre. L’essuyage s’invalide dès que le pansement ou le plâtre est ôté ou après guérison.


والله تعالى أعلم

66 vues0 commentaire

Comments


bottom of page