top of page
  • Photo du rédacteurLiazri A.

Là où est la haine que je mette l'amour

Dernière mise à jour : 11 nov. 2023




Louanges à Dieu Seigneur des mondes, je témoigne qu'il n'y a de dieu que Dieu et que Muhammad (PSL) est le Messager de Dieu.


Dans un monde traversé par les guerres et le terrorisme, le récent drame où quatre fonctionnaires de police ont laissé la vie au sein de la préfecture de Paris a libéré comme jamais auparavant un racisme anti musulman qui s'expose au grand jour  sur les chaînes de télévision et sur les réseaux sociaux. Certains essayistes ne se gênent plus pour afficher sans détours leur détestation de la pratique religieuse musulmane, alors qu'un homme politique du rassemblement national, s'est permis sans aucune retenue d'agresser dans l'enceinte même du conseil général une maman musulmane devant son enfant. Ce dernier voyant sa mère se faire humilier en public et devant ses camarades, se jeta dans ses bras en pleurs. L'image a fait ensuite le tour des médias. Les déclarations de certains hommes politiques suite à ces événements ne sont pas rassurantes, la seule note positive est venue des responsables politiques  au plus haut sommet de l'état, venue calmer les esprits, avec un rappel et un appel au respect des lois et des valeurs de la République Française. Notre inquiétude est d'autant plus grande, lorsqu'on sait que la civilisation humaine aujourd'hui traverse une crise systémique profonde, et que les défis qu'elle doit relever sont tellement énormes que le futur paraît de plus en plus angoissant et tendu. Nous sommes d'autant plus inquiets que les idées populistes qui ont démontré leur inefficacité par le passé et qui ont été à l'origine de la deuxième guerre mondiale sont de retour et sont en train peu à peu de remplacer les idées humanistes et émancipatrices. Des éléments racistes minoritaires aujourd'hui s'activent sans relâche via les réseaux sociaux pour déverser leur haine du musulman devenu le bouc émissaire, source de tous les problèmes et de toutes les peurs. Les extrémismes se nourrissant les uns des autres, notre avenir commun se retrouve pris en otage par la bêtise humaine, qui oublie vite et refuse de tirer les leçons du passé. Comment réagir face à ce rejet et à cette division que certains s'activent à installer au cœur de la patrie des droits de l'homme ?

Comment échapper à ce cercle infernal dans lequel les extrémistes veulent nous entraîner ? Au travers des récits relatant la vie des Prophètes Noé, Abraham, Moïse Jésus et Muhammad, le Coran nous apprend, que les difficultés et les épreuves sont en réalités des opportunités pour grandir en humanité.

Il nous appartient dans un premier temps de garder espoir, de ne pas céder au repli, à la négativité ambiante, à l'inaction ou à la la tristesse.

Il nous appartient ensuite de réfléchir sur la meilleure manière de tirer profit de ces épreuves et les transformer  en des occasions pour parfaire nos schémas de pensées et nos modes d'action.

Seigneur Dieu, je cherche refuge auprès de Toi contre l’anxiété et la tristesse, l'inaction et la paresse, l’avarice et la lâcheté, le fardeau des dettes et la domination des hommes.

Une prière prophétique qui nous montre que la voie de l'épanouissement moral et spirituel, passe par le fait de ne pas céder à la méfiance généralisée et de refuser de se laisser enchaîner par les peurs et les angoisses. Un homme qui croit en un Dieu de Sagesse est un homme qui garde espoir dans la venue d'un monde plus juste et plus fraternel. Un homme qui croit en un Dieu de Miséricorde est un homme qui s'engage et qui travaille pour la paix, pour la solidarité, fait œuvre de bienfaisance et de gratitude quelles que soient les circonstances, Confiant que près de la difficulté il y'a une facilité, près de la difficulté il y a une facilité, comme nous le rappelle le Coran. Je terminerai mon prône, par cette prière de Saint François d'Assise qui reflète la vision du monde de ces grands humanistes, qui ont compris que la vie ne mérite d'être vécue que par un engagement sincère au service de la paix, la bonté et le respect mutuel.

Seigneur Dieu : Faites de moi un instrument de  paix Là où est la haine que je mette l'amour. Là où est l'injustice que je mette le pardon. Là où est la discorde que je mette l'union. La où est l'erreur que je mette la vérité. Là où est le doute que je mette la Foi Là où est le désespoir que je mette l'espérance. Là où sont les ténèbres que je mette la lumière. Là où est la tristesse que je mette la joie.

168 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page