top of page
  • Photo du rédacteurecmbordeaux

La foi dans le Coran

Dernière mise à jour : 10 mars


La foi en Dieu, telle qu’elle est dépeinte dans le Coran, n’est pas ni une croyance rigide, ni un dogme réfractaire à la pensée. 


Dire Dieu c'est s'engager dans un cheminement ouvert au questionnement et à l'interrogation et ce tout au long de la vie.



De nombreux versets du Coran se présentent sous forme de questions, incitent à la méditation, sollicitent  l’intelligence humaine et attirent son attention sur la création, dans le but de  l’éveiller à la présence  d’un Être supérieur.








Ont-ils été créés de rien, ou Sont-ils leurs propres créateurs ? Ont-ils créé les Cieux et la Terre ? Bien sûr que non ! Mais ils refusent de se rendre à l’évidence.


N’est-ce pas Lui qui a créé les Cieux et la Terre ? Qui fait descendre, pour vous, du ciel une eau par laquelle Nous faisons croître des jardins splendides, dont vous n’auriez jamais pu faire pousser les arbres ?


Y a-t-il donc une autre divinité avec le Seigneur ? Non, bien sûr ! Cependant, ces gens-là s’obstinent dans leur erreur.


N’est-ce pas Lui qui a fait de la terre un lieu de séjour, qui l’a sillonnée de rivières, qui y a fixé des montagnes et qui a établi entre les eaux douces et les eaux salées une barrière ? Y a-t-il donc une autre divinité avec Dieu ? Non, bien sûr ! Mais la plupart de ces gens-là vivent dans l’ignorance.


N’est-ce pas Lui qui exauce le malheureux qui L’implore, qui dissipe le mal et qui vous fait succéder les uns aux autres sur la Terre ? Ou bien existe-t-il une autre divinité avec le Seigneur ? Non, bien sûr ! Que vous êtes donc lents à réfléchir ! [63] N’est-ce pas Lui qui vous guide dans les ténèbres de la terre et de la mer et qui envoie les vents, comme annonciateurs de Sa miséricorde ? Ou bien existe-t-il une autre divinité avec Dieu ? Dieu le Très-Haut est au-dessus de tout ce qu’ils Lui associent. [64] N’est-ce pas Lui qui instaure la Création, puis la renouvelle, et qui vous procure votre subsistance à la fois du ciel et de la terre ? Avec Dieu, peut-il y avoir une autre divinité ? Dis-leur : « Produisez donc vos preuves, si vous êtes véridiques ! »


[10] Leurs prophètes leur répondaient alors : « Est-il possible de douter de Dieu, le Créateur des Cieux et de la Terre ? Lui qui vous appelle, pour vous pardonner vos péchés et vous laisser vivre jusqu’au terme fixé »


Pensez-vous que Nous vous avions créés sans but et que vous ne seriez jamais ramenés vers Nous ?


Dès son enfance, l’être humain est programmé pour s’interroger et se questionner. Son cerveau câblé pour apprendre passe par une période où il n’arrête pas de poser des questions. Et cela se produit généralement à partir de 4 ans, quand il est dans l'expérience de l'étonnement devant le monde.

On parle alors de l’âge du pourquoi !


Pourquoi on vit ? Pourquoi mon petit chat est mort ? Pourquoi Dieu a-t-il créé le Paradis ? Pourquoi l'enfer ? Pourquoi Ibliss ?....


A la recherche de repères, les enfants expriment une soif de comprendre et d’apprendre, qui semble sans limite, si ce n’est celle de leur imagination.


Certains parents dans leur volonté d’apaiser l’angoisse de leurs progénitures, apportent des réponses catégoriques qui finissent par enfermer l'enfant dans un système de croyances fermé, freinant ainsi ce processus de questionnements. C'est ce processus de questionnement philosophique que le Coran appelle la fitra.


فطرة الله التي فطر الناس عليها


De même dans une tradition célèbre, il est rapporté par Bukhari et Mouslim que :

في الصحيحين عن النبي ﷺ أنه قال: "كل مولود يولد على الفطرة فأبواه يهودانه وينصرانه ويمجسانه


{ chaque être humain naît selon [la fitra] ou prédisposition naturelle, ses parents en font ensuite un juif, un chrétien ou un zoroastrien.}


L’être humain semble naturellement habité par le questionnement, tourmenté par des questions existentielles, celle du commencement et celle de l’issue dernière. Celles du Bien et du Mal. Celles du sens de la vie et de la mort.


À partir du moment où l'être humain lève son regard vers le Divin en quête de vérité, il ne fait qu'exprimer sa nature originelle !


Le Coran utilise le récit pour aider l'être humain à penser le monde.


L'histoire d’Abraham, quand il prit la résolution de quitter les croyance de son peuple pour partir en quête de sens et de vérité, est à ce titre riche d'enseignements.


[74] Rappelle-leur le moment où Abraham dit à son père Âzar : « Pourquoi prends-tu des idoles pour divinités ? À mon avis, vous êtes tous, toi et ton peuple, dans un égarement manifeste ! » [75] Et pour raffermir Abraham dans sa croyance, Nous étendîmes devant lui le Royaume des Cieux et de la Terre. [76] C’est ainsi que, voyant briller un astre à la tombée de la nuit, il s’empressa de dire : « C’est là mon Seigneur ! » Mais lorsque l’astre eut disparu, il déclara : « Je n’aime pas ceux qui disparaissent. » [77] Puis, voyant poindre la Lune, il s’écria : « C’est cela mon Dieu ! » Mais quand la Lune disparut à son tour, il déclara : « Si mon Seigneur ne m’indique pas la voie à suivre, je serai du nombre des égarés. » [78] Puis vint à se lever le Soleil, alors Abraham s’exclama : « Voilà mon Dieu ! Voilà le plus grand ! » Mais lorsque le Soleil eut disparu à son tour, Abraham s’écria : « Ô mon peuple ! Je désavoue tout ce que vous associez à Dieu. [79] En monothéiste sincère, je tourne ma face vers Celui qui a créé les Cieux et la Terre, et je ne suis point du nombre des associateurs. »


Et quand Abraham dit : "Ô Allah, montre-moi comment tu ressuscites les morts", Dieu dit : "Ne crois-tu donc pas ?" "Si, dit Abraham ; mais c’est seulement pour que mon cœur soit apaisé.


Abraham n’éprouve aucune gêne nous dit le Coran, à demander à Dieu : "Ô Allah, montre-moi comment tu ressuscites les morts", Dieu dit : "Ne crois-tu donc pas ?" "Si, dit Abraham ; mais c’est seulement pour que mon cœur soit apaisé.


Oser poser des questions d'après le Coran, est donc le propre de celui qui est dans une quête sincère de Dieu et en quête de connaissance.


Cette étape est le préliminaire à toute foi et à toute croyance éclairée.


Les Messagers d’après le Coran, n’ont été envoyés que pour rappeler aux hommes cette évidence.

فَذَكِّرْ إِنَّمَا أَنتَ مُذَكِّرٌ (21) لَّسْتَ عَلَيْهِم بِمُصَيْطِرٍ (22)


[17] Pourquoi ne réfléchissent-ils pas sur les chameaux et comment ont-ils été créés ? [18] comment le ciel a été élevé, [19] comment les montagnes ont été dressées, [20] et comment la terre a été nivelée ? [21] Rappelle-leur tout cela ! Car ton rôle se limite à le leur rappeler [22] et tu n’as sur eux aucune autorité.









107 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page