top of page

Pour une lecture structurante des Textes sacrés.

Dernière mise à jour : 21 févr.

Pendant 23 ans, le Coran a constamment interagi avec le contexte, que ce soit à la Mecque ou à Médine.


Les versets coraniques apportaient des réponses aux interrogations de la communauté des croyants, les guidaient, corrigeaient leurs erreurs et leur fournissaient les outils nécessaires pour surmonter leurs défis et leurs difficultés.


Les premiers musulmans, sous la direction du Messager, ont donc été accompagnés par une lecture harmonieuse, cohérente et fidèle à ce que Dieu attendait d'eux.


De nos jours, les musulmans sont confrontés à une situation difficile, car ils sont pris entre d'un côté, des textes sacrés dont ils ne connaissent que partiellement le contexte, et de l'autre, un riche patrimoine de 14 siècles d'histoire musulmane qui a donné lieu à différentes interprétations provenant des différentes écoles de pensée.


Le croyant se retrouvant ainsi confronté à un dilemme complexe, tant dans sa compréhension de l'islam que dans sa pratique religieuse quotidienne.





Sur Internet et dans les prêches du vendredi, on observe parfois chez certains imams et des prédicateurs une certaine contradiction dans leurs discours qui, bien que basés sur les textes sacrés, présentent des positions ambivalents et font avec cela la une des médias.


  • Ils appellent au respect de la liberté de conscience et, en même temps, légitiment la peine de mort.

  • Ils prônent la coexistence pacifique et, en même temps, justifient la violence et l'hostilité.

  • Ils prêchent la solidarité fraternelle, mais mettent en garde contre leurs frères imams qui ne partagent pas la même opinion qu'eux !

  • Ils appellent à la justice et, en même temps, justifient toutes les interprétations infantilisantes sur le rôle et la place de la femme.

  • Ils prient contre les non-musulmans tout en appelant à la paix et au respect mutuel.

Face à cette schizophrénie, comment peut-on espérer que les citoyens non-musulmans puissent établir des liens de confiance avec la communauté musulmane ?


Par conséquent, il est vital de se focaliser sur notre propre formation afin d'élaborer une méthodologie et une interprétation de textes religieux qui soit à la fois rigoureuse et harmonieuse, et qui soit en accord avec les valeurs clés du Coran et particulièrement pour ce qui est de la dignité humaine et de la vie en société.


Par rapport à un contexte de plus en plus ouvert sur la diversité, la complexité et l'incertitude, le croyant souhaitant étudier les textes sacrés devrait :


  1. Éviter les lectures fragmentaires qui négligent les finalités, les valeurs et les principes fondamentaux de la religion musulmane.

  2. Mettre en place une lecture ordonnancée des Textes qui lève les contradictions et les incohérence.

  3. Examiner l'histoire afin de comprendre la différence entre le cadre de la révélation et notre situation présente, tout en tenant compte des leçons que nous pouvons tirer des sciences humaines et sociales.

  4. Apprendre à distinguer ce qui est sacré de ce qui ne l'est pas, ce qui vient de Dieu de ce qui vient des hommes. Les productions humaines, aussi respectables soient-elles, restent imparfaites par essence.

En adoptant cette méthodologie, nous pourrions espérer sortir des contradictions et des discussions stériles qui nous font perdre un temps précieux, et contribuer à la construction d'un monde plus juste, plus apaisé et plus pacifique.


126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page